Le Maroc élu Meilleure Destination pour l'Offshoring par l'EOA

Le Maroc a été élu meilleure destination de l'offshoring par l'EOA

Le mercredi 28 juin, le Maroc a été élu par l'Association Européenne de l'Offshoring (EOA) en tant que meilleure destination de l'offshoring pour l'année 2012 lors de la cérémonie de remise des trophées au siège de la Law Society à Londres. A cette occasion, le trophée a été remis à M. Abderrafie Hanouf, Directeur Général de MEDZ Sourcing, filiale de MEDZ (groupe CDG Développement).

Cette distinction vient reconnaitre l'attractivité du Maroc en tant que plateforme parfaitement adaptée pour l'externalisation des services administratifs et des services IT pour les entreprises européennes à la recherche d'alternatives compétitives en termes de coûts et de qualité de service. Le Maroc a battu 5 autres destinations présélectionnées pour ce privilège à savoir : l'Afrique du Sud, la Roumanie, la Serbie, la Slovaquie et l'Egypte.

Les membres du jury de l'EOA ont salué le grand succès du Maroc dans la mise en place d'une industrie attractive de l'offshoring. En témoigne le support de grandes entreprises européennes, qui sont présentes actuellement dans le pays, telles : Dell, Logica, Deloitte, Hp et Attento.

« Etre choisi par l'EOA, comme la meilleure destination de l'offshoring est un énorme témoignage en faveur de la contribution quotidienne des 55 000 hommes et femmes, qui travaillent dans les centres d'excellence du Maroc. Ceci est un grand honneur. En Europe, EOA est considérée comme la plus importante association de professionnels et experts du domaine de l'outsourcing. Le fait de recevoir une telle distinction de sa part valide notre offre de valeur, qui se base sur le développement d'infrastructures World Class, des ressources humaines qualifiées, des coûts de structure à des prix compétitifs et un environnement des affaires favorable, sans oublier les atouts naturels du Maroc, à savoir la proximité géographique, culturelle et linguistique avec l'Europe», a déclaré M. Abderrafie Hanouf.